Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hits54Tv - le blog (Ancien blog)

Actu choc: Il se tire une balle dans la tête en pleine salle des professeurs

30 Avril 2010 , Rédigé par Animateur Publié dans #Actu divers

collège Haut-de-Penoy Vandoeuvre-lès-NancyLe collège du Haut-de-Penoy à Vandoeuvre-lès-Nancy où s'est déroulé le drame © AFP

 

Aucune lettre n'a été retrouvée sur place. Un enseignant d'éducation physique et sportive s'est suicidé vendredi matin dans la salle des professeurs de son collège du Haut-de-Penoy à Vandoeuvre-lès-Nancy, en Meurthe-et-Moselle. L'homme de 55 ans s'est tiré une balle dans la tête. Il a été retrouvé à 10h15 par deux de ses collègues qui se trouvaient dans une salle à proximité de la salle des professeurs, laquelle est située dans un bâtiment annexe de l'établissement.
 
Selon les premiers témoignages, la détonation est passée inaperçue. "Dans le bâtiment principal du collège, où se trouvent les élèves, personne n'a rien entendu", a expliqué le recteur de l'académie. "Le drame nous semble paraître lié à une situation personnelle", a-t-il ajouté, alors qu'"aucun événement particulier ne s'était produit ce matin: il venait même d'accepter un remplacement pour la semaine prochaine". D'après le recteur, l'enseignant, agrégé hors classe, était "remarquablement apprécié par ses collègues et fortement investi dans l'établissement".

Des suicides extrêmement rares
 
Tous les élèves ont été informés du drame avant midi. L'établissement, situé dans une zone résidentielle est réputé calme et n'avait jamais connu de problème particulier jusque-là. Il compte 387 élèves et 35 enseignants. Les cours ont été suspendus vendredi après-midi et une cellule psychologique a été mise en place en milieu de journée.
 
Le procureur de la République de Nancy a indiqué qu'une enquête avait été confiée à la sûreté départementale afin de "déterminer le plus strictement possible les circonstances et causes de la mort". Une autopsie devait être réalisée dans l'après-midi. Les suicides d'enseignants sur le lieu de travail demeurent rares: depuis 2000, deux autres professeurs ont mis fin à leurs jours dans leur établissement, et deux ont effectué des tentatives.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article