Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hits54Tv - le blog (Ancien blog)

Actu choc : une jeune femme se fait agressée par des individus parce qu'elle chante en français !

22 Novembre 2012 , Rédigé par Hits54-Le blog officiel Publié dans #Actu Buzz

 

L’agression verbale à caractère raciste d’une jeune Française par les passagers d’un autobus en Australie fait scandale sur internet, où la vidéo amateur de l’incident a été visionnée plus d’un million de fois. La scène montre un premier homme interpellant la jeune femme qui vient de chanter en Français dans un bus en lui intimant : "Parle anglais ou meurs."

 

Après l'avoir insultée une première fois, il menace ensuite de lui couper les seins. Puis s'est une passagère qui s'en est à son tour prise à la jeune femme. Un autre homme tirant une poussette l'a insultée à son tour: "Putain je vais te planter, salope, si tu parles à ma meuf comme ça ! Vas-y, descends, sale pute !" Le premier homme relance alors: "Tout le monde ici veut te tuer. Il va falloir descendre, salope." On entend ensuite des coups sur la vitre venant de l'extérieur et le bruit d'une vitre qui se brise. "Fermez les portes et démarrez", hurle enfin un autre passager au chauffeur.

 

Interrogée dans la presse, la jeune Française Fanny déclare: "J’ai réalisé qu’on aurait peut-être pas dû chanter dans les transports publics mais je trouve incroyable qu’ils aient réagi comme ça. Nous aurions pu avoir une conversation et parler calmement au lieu de toutes ces insultes et ces menaces", a-t-elle regretté.

 

Dans un éditorial virulent, le Sydney Morning Herald a fustigé le comportement de ces autraliens "idiots" en proie à "l’hystérie de masse, une éducation déficiente ou un passé malheureux". La police enquête pour retrouver les agresseurs, aidée en cela par plusieurs médias et de nombreux utilisateurs de Twitter qui multiplient les appels à témoignages.

 

Regardez la vidéo ci-dessous :

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article