Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hits54Tv - le blog (Ancien blog)

Carla Bruni triste à l'évocation de la mise en examen de son mari

27 Mars 2013 , Rédigé par Hits54Tv-Le blog officiel Publié dans #Actu people

 

Ses Little French Songs, du titre de son quatrième album qui sortira le 1er avril, ce sont des moments de vie, avoue Carla Bruni. Car dit-elle, elle « ne se sait pas quoi chanter d’autre que [sa] vie ». Elle en a notamment dédiée une à Nicolas Sarkozy, intitulée Mon Raymond. Elle y chante que c’est un homme « canon », « de la bombe atomique », « de la dynamite » même. « Mon Raymond l’a du talent pour séduire toute genre de clique. Quand il cause c’est saisissant, les confusions se dissipent », poursuit-elle. Sauf peut-être lorsqu’il s’adresse au juge Gentil, qui vient de le mettre en examen dans l’affaire Bettencourt. Un événement qui a fortement ébranlé l’ancienne première dame.

 

« J’ai vraiment du mal en parler… C’est douloureux d’en parler et aussi douloureux de ne pas en parler. C’est douloureux pour la famille, a-t-elle expliqué au Parisien en essuyant ses larmes. Pardonnez-moi… Ce que je peux vous dire, c’est que c’est impensable d’imaginer qu’un homme comme lui puisse abuser de la faiblesse d’une dame qui a l’âge de sa mère. » Un message qu’elle a martelé dans les mêmes termes sur RTL. Nicolas Sarkozy lui est « serein et combatif », a-t-elle confié. « On va tout faire pour que la vérité éclate. »

 

Mais Carla Bruni ne s’arrêtera pas à cette affaire. De Nicolas Sarkozy, elle dit aussi que c’est un « homme qui [la] rend heureuse ». « J’arrive à toi, la première chanson [de l’album, ndlr], parle d’un accomplissement. Jamais je ne pensais rencontrer quelqu’un à mon âge [elle avait 40 ans lorsqu’elle est tombée amoureuse de Nicolas Sarkozy, ndlr]. C’était improbable pour moi. J’ai du bol. » Comme il était improbable qu’elle pense un jour devenir première dame. Celle qui chante Je ne suis pas une dame reconnaît que cette fonction l’a « honorée » et lui a « beaucoup appris ». Mais avant tout, elle « aime beaucoup être la dame de [son] homme. »

 

Aimerait-elle de nouveau retrouver les ors de l’Elysée ? Carla Bruni se montre moins catégorique que ces dernières semaines : « Je ne sais pas, a-t-elle avoué. Je ne me projette pas beaucoup dans la vie politique de mon mari. Je fais avec la situation. Non pas que je sois soumise. Mais, moi, je ne résiste pas à l’existence, je ne freine pas des quatre fers. » Même si quitter l’Elysée a été « un apaisement » pour elle, comme elle l’a reconnu dans Le Figaro.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article