Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hits54Tv - le blog (Ancien blog)

Fait-divers - Custines (54) : Un entrepôt détruit complètement par les flammes

19 Septembre 2012 , Rédigé par Hits54-Le blog officiel Publié dans #L'actu en Lorraine

Entrepôt en feu à Custines

(Crédit photo: ER / source info: Estrépublicain.fr)

 

Un énorme panache de fumée noirâtre, visible de- puis l’autoroute A31, ainsi qu’à une dizaine de kilomètres à la ronde, hier, vers midi. L’incendie, violent, vient de se déclarer dans la société TTM Environnement, ZAC du Pré à Varois, à Custines. Une entreprise de 10 salariés spécialisée dans la collecte, le traitement, le recyclage et la valorisation de déchets industriels et urbains tels les mâchefers d’incinération, les papiers complexes (adhésifs…), les graisses de station d’épuration, les boues industrielles…

 

À ce titre la société fait partie des sites placés sous surveillance des services de l’État. Elle est répertoriée comme installation classée pour la protection de l’environnement (ICPE). Son activité et les matières réceptionnées peuvent en effet présenter des risques en matière de sécurité et de santé publique ou constituer un danger pour l’environnement.

Sous le commandement du lieutenant-colonel Bruno Cesca, bientôt rejoint par Stéphane Baudoux, directeur du Service départemental d’incendie et secours (SDIS) les pompiers ont donc mis le paquet pour circonscrire le feu qui a totalement ravagé un entrepôt de quelque 1.000 m², tout en tôle, dédié au stockage des papiers. « Tout était embrasé à notre arrivée », souligne le lt-colonel Cesca épaulé par « une soixantaine de pompiers ». « Nous avons constitué plusieurs équipes d’attaque du feu, mis en place deux points d’alimentation en eau de nos engins par pompage dans la Moselle ».

 

« La bouteille de gaz d’un chariot élévateur a explosé et un silo s’est effondré », précisaient encore les pompiers qui parvenaient à éviter une propagation en contenant le sinistre dans ce seul entrepôt au prix d’une lutte difficile.

Une cellule « risques chimiques », s’intéressait à une éventuelle pollution de la rivière en raison du ruissellement des eaux d’extinction. Celles-ci étaient filtrées par les pompiers, avant de rejoindre la Moselle même si la configuration du site devait permettre la récupération de ces écoulements.

 

Vers 14 h, le sinistre était totalement sous contrôle même si la carcasse du bâtiment fumait encore abondamment par le toit éventré. Équipés d’une disqueuse, les pompiers tronçonnaient alors les mûrs en tôle afin d’ennoyer efficacement les stocks de papier. « Le feu a démarré à l’heure de la pause déjeuner », confirme Mathieu Kolb, le gérant, très abattu. « Je n’en connais pas l’origine. Heureusement, il n’y a pas de blessé. Mais il va falloir contacter nos clients car l’activité va être perturbée et il y aura peut-être du chômage technique ».

 

Sous le commandement du capitaine Stéphane Abraham, adjoint au commandant de la compagnie de gendarmerie de Nancy, les gendarmes ont débuté leurs investigations pour tenter de déterminer les causes de l’incendie. Les techniciens de la cellule en investigations criminelles (CIC) devraient pouvoir intervenir dès aujourd’hui sur site afin de procéder aux premiers prélèvements et observations.

 

Encore plus de photos et vidéo par ici.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article