Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hits54Tv - le blog (Ancien blog)

Fait-divers - Nancy (54) : La boîte de nuit "Le 4 As" fermée administrativement

25 Janvier 2013 , Rédigé par Hits54Tv-Le blog officiel Publié dans #L'actu en Lorraine

(crédit photo: ER : source info: estrepublicain.fr)

 

Le préfet a annoncé la décision en ouverture de la conférence sur la « sécurité intérieure » ce jeudi en préfecture. La discothèque 4As, située Porte Verte à Essey-lès-Nancy, est fermée jusqu’au 22 février. La sanction administrative « destinée à prévenir les troubles à l’ordre public » a été notifiée aux gérants ce mercredi à 11 h. Elle était réclamée par le maire de la commune Jean-Paul Monin depuis des années.

 

« Le problème de cet établissement, c’est qu’il donne sur un grand parking », explique le maire. « Et les responsables ont toujours eu tendance à considérer que le parking ne relève pas de leur responsabilité. Or, ce n’est pas parce qu’on a mis les gens dehors que l’affaire est soldée ! »

Les bagarres de sortie de boîte n’épargnent personne

« Je sais bien que les bagarres de sortie de boîte n’épargnent aucune boîte. Mais ceux qui se font virer du 4As ont directement accès au coffre de leur voiture… En ville, c’est différent ». Le parking de la discothèque d’Essey-lès-Nancy a en effet été le théâtre d’échanges de coups de feu à plusieurs reprises. La nuit de Noël, après une soirée raï, deux noctambules d’une vingtaine d’années ont été blessés aux jambes par balle. Une dizaine de coups de feu ont été tirés aux alentours de 5 h. Les blessures étaient heureusement superficielles.

 

L’incident le plus retentissant remonte à 2011. Dans la nuit du 22 au 23 octobre, le parking du 4As avait déjà été le théâtre d’échange de coups. Le fait divers avait grand bruit en raison de l’implication présumée des quatre frères Vairelles, dont l’aîné, l’ex-footballeur Tony. La famille a toujours nié sa participation à cette fusillade au cours de laquelle trois des quatre portiers, également mis en examen, avaient été blessés. Le 4As avait fait l’objet d’un avertissement administratif quatre mois plus tard. « J’espère que les propriétaires en tireront les conséquences qui s’imposent », confie le maire Jean-Paul Monin, « Qu’ils s’équipent en vidéosurveillance, qu’ils embauchent un vigile ou un maître-chien ».

 

Les propriétaires de l'établissement ont refusés à faire tout commentaire.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article