Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hits54Tv - le blog (Ancien blog)

Fait-divers - Nancy (54) : Série d'agressions sexuelles dans la ville

15 Novembre 2012 , Rédigé par Hits54-Le blog officiel Publié dans #L'actu en Lorraine

(Crédit photo: ER / source info: Estrépublicain.fr)

 

Alors que Nancy vient d'être placé en Zone de sécurité prioritaire par le Ministère de l'intérieur, une série d'agressions sexuelles s'est produite ces derniers jours dans la ville.

 

Il s’est mis en chasse dans la nuit de jeudi à vendredi (8-9 novembre). Une soirée où, traditionnellement, les étudiants nancéiens font la fête. L’une de ces nuits où l’on est susceptible d’apercevoir un maximum de silhouettes filantes dans la nuit. Des gens qui regagnent, à pied, leur appartement. Des femmes. Des proies potentielles pour un esprit dérangé. Des victimes d’autant plus vulnérables qu’elles marchent seules. C’est le cas de ces deux jeunes femmes âgées de 28 et 31 ans, agressées sexuellement à deux heures d’intervalle au cours de la nuit précitée. Dans des rues différentes. Selon un scénario identique.

 

Vers 3 h, l’une d’elles marche sur le trottoir de l’avenue Anatole-France. Après une soirée au restaurant. Soudain, un individu surgit derrière elle, lui plaque une main sur la bouche et entreprend des attouchements. La victime se rebelle, tente un appel au secours à l’aide de son téléphone portable mais l’agresseur le lui arrache des mains et disparaît dans la nuit. Fin du premier acte. Avant que la police n’intervienne pour une seconde agression sexuelle, vers 5 h 30, rue de la Commanderie. Main sur la bouche, attouchements… La victime est projetée au sol puis traînée sous le porche d’un immeuble. Elle lutte, hurle, se débat. L’homme lui inflige un violent coup-de-poing au visage mais, sans doute surpris de rencontrer une telle résistance, il abandonne la partie. Laissant au sol une Nancéienne traumatisée avec la face tuméfiée. Une scène ultra-violente sur le chemin du domicile après une agréable soirée passée dans l’une des discothèques situées à proximité de la Place de Croix-de-Bourgogne.

Remis en liberté sous contrôle judiciaire

Deux plaintes ont été déposées et centralisées par la brigade des mœurs de la Sûreté départementale. De gros moyens ont été déployés pour tenter d’identifier ce « chasseur sexuel ». Les enregistrements du réseau de vidéosurveillance nancéien sont épluchés, des équipes en civile quadrillent la cité à la nuit tombée. L’enquête pourrait s’accélérer avec les prélèvements ADN pour peu que l’agresseur soit fiché et que l’on puisse exploiter le « matériel génétique » laissé sur ses proies pendant le corps à corps.

 

Même si pour l’heure il n’y a pas de liens établis, ces deux nouveaux faits ne sont pas sans rappeler de part leur mode opératoire, une série d’agressions du même genre commises en périphérie du tunnel de la rue Isabey et du Quai-Claude-le-Lorrain à Nancy. Une planque de la brigade anticriminalité (BAC) nancéienne permettait néanmoins d’interpeller un suspect en flagrant délit.

 

Le 24 octobre vers 20 h 45, cet étudiant en droit nancéien âgé de 22 ans, venait de plaquer au sol une trentenaire croisée quelques secondes auparavant, dans ledit tunnel qui passe sous la voie ferrée. Pour lui soulever la jupe et de commencer à la caresser. Au terme de sa garde à vue, l’étudiant sans antécédent judiciaire, avait été présenté au parquet de Nancy avant d’être remis en liberté sous contrôle judiciaire. Dans l’attente de son jugement devant le tribunal correctionnel. Il aurait reconnu et minimisé six agressions sexuelles sur une dizaine recensée. La veille de cette interpellation, vers 20 h, une étudiante plaquée contre une voiture de la rue Isabey avait subi le même sort.

Ses cris avaient mis en fuite l’individu alors que dans la nuit du 4 octobre, vers 2 h 30, une autre étudiante qui rentrait chez elle était abordée par un homme. Ce dernier lui demandait où pouvait-il obtenir des faveurs sexuelles « gratuitement » avant de s’exhiber et de bousculer sa victime.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article