Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hits54Tv - le blog (Ancien blog)

Fait-divers - Nancy (54) : Un jeune homme de 19 ans retrouvé dans la rue avec une balle dans la tête

1 Février 2013 , Rédigé par Hits54Tv-Le blog officiel Publié dans #L'actu en Lorraine

Nancy: le jeune homme errait avec une balle dans la tête

(Crédit photo: ER / source info: estrepublicain.fr)

 

Tentative d’homicide. C’est sur cette base de travail que le parquet de Nancy a saisi le SRPJ, mercredi soir. Vers 20 h 30, les pompiers interviennent rue Marquette, dans un quartier cossu situé sur les hauts de la ville. L’artère donne sur le parc de la Cure d’air et l’école de Condé. Les secours prennent en charge un jeune homme de 19 ans, seul, assis sur un banc en bois devant le n° 31 de la rue Marquette, à l’angle avec la rue de la Côte.

 

Conscient, le blessé présente une plaie au niveau de la tête et son sang macule la chaussée en goutte à goutte. Pris en charge, il est transporté vers les urgences de l’hôpital central. L’état de santé du jeune homme qui, jusque-là, n’était en apparence pas alarmant, se dégrade alors subitement. La victime sombre dans le coma.

 

En parallèle de cette décompensation brutale, le diagnostic du médecin urgentiste est sans appel : blessure par balle. Le projectile serait toujours logé dans la boîte crânienne. Le jeune homme, un habitant de Laxou domicilié dans le quartier populaire du Champ-le-Bœuf, était en possession d’une centaine d’euros.

 

Il aura le temps de se confier aux soignants avant de sombrer : « Ils étaient deux, ils étaient deux… » Appelés à l’hôpital, les policiers de la PJ ne pourront évidemment pas l’auditionner.

Trois personnes en garde à vue

Trafic de stups, règlement de comptes ? Toutes les pistes restaient ouvertes hier pour tenter de comprendre par qui et dans quelles circonstances, le coup de feu a été tiré. Avec pour effet d’avoir plongé ce jeune homme dans un état jugé hier soir désespéré. Sur place, dans ce quartier bourgeois nancéien, les rares riverains rencontrés jeudi en début d’après-midi, assuraient « n’avoir rien vu ni entendu ».

 

Pourtant il apparaît que la victime s’est arrêtée à hauteur du n° 24 comme en témoignent les nombreuses taches de sang cerclées d’un trait de craie sur le trottoir par les enquêteurs. Du sang également présent sur le muret de la propriété.

 

« J’ai découvert cela, ce matin », assurait sérieusement hier le propriétaire, précisant qu’il a « appelé la police » en pensant qu’il s’agissait de marques de repérage apposées par des cambrioleurs. Même si les policiers ont passé une partie de la soirée sur les lieux… D’après les constatations et les gouttes de sang laissées sur le macadam (à proximité des n° 36 et n° 18), le blessé a cheminé sur le trottoir, côté impair de la rue, en provenance du parc de la Cure d’air, en direction de la rue de la Côte. Avant de s’affaler sur un banc. À bout de forces. Jeudi, l’enquête du SRPJ avait déjà débouché sur le placement en garde à vue de trois individus.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article