Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hits54Tv - le blog (Ancien blog)

L'animatrice Jeny Priez privée d'antenne suite à sa garde à vue

1 Octobre 2012 , Rédigé par Hits54-Le blog officiel Publié dans #Actu tv

 

Son nom est apparu dans l’affaire, elle disparaît de l’antenne. Comme plusieurs joueurs du club de handball de Montpellier, Jeny Priez a été interpellée hier à Paris et placée en garde à vue pour répondre aux policiers qui enquêtent sur une affaire de paris illégaux et de match truqué. Plusieurs joueurs de Montpellier sont soupçonnés d’avoir laissé filer leur dernier match de la saison dernière contre la lanterne rouge du championnat de France et d’avoir misé de l’argent sur leur propre défaite. Parmi les parieurs suspectés, Jeny Priez, compagne du joueur de Montpellier Luka Karabatic.

 

En garde à vue depuis hier, l’animatrice sera privée d’antenne le temps que la lumière soit faite sur son implication supposée dans l’affaire. Comme le rapporte le site de Jean-Marc Morandini, NRJ 12 a déprogrammé le numéro d’Hollywood Girls 2, Le mag qui devait être diffusé aujourd’hui et qui avait été enregistré vendredi avec Jeny Priez aux côtés de Matthieu Delormeau. L’émission retrouvera sa place dès demain sur la grille, mais avec Anne Denis comme co-animatrice.

 

Après l’interpellation de sa cliente, l’avocat de Jenny Priez s’était insurgée sur Le Point.fr : « En quelques jours à peine, on est passé de la supposition à l'affirmation, puis de l'affirmation à la condamnation ex abrupto, avec la circonstance que ma cliente est exposée publiquement par ses fonctions professionnelles. Ma cliente considère n'avoir rien à se reprocher sur le fond, mais entend réserver ses explications aux autorités si celles-ci souhaitent l'entendre. » C’est exactement ce qu’elles sont encore en train de faire. L'avocat de Jeny Priez vient d'ailleurs de révéler à l'AFP qu'elle a reconnu lors de sa garde à vue « avoir parié » pour son compagnon, «avec l'argent de celui-ci » et à sa demande.

Partager cet article

Commenter cet article