Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hits54Tv - le blog (Ancien blog)

Le fils d'Alain Delon règle ses comptes avec son père

22 Février 2013 , Rédigé par Hits54Tv-Le blog officiel Publié dans #Actu people

 

Dans une interview accordée à " Vanity Fair ", relayée par le site de Elle , Alain-Fabien Delon n'est pas tendre envers son père et sa famille. Le jeune homme, âgé de 18 ans, lance « Une famille ? Plus qu’une famille, mes parents ont toujours été mes pires ennemis. Je n’ai jamais eu une vie normale, je ne l’aurai jamais. Depuis que je suis majeur, je cherche par tous les moyens à me refaire une vie loin d’eux. »

 

Et de lâcher : « Je n’ai pas de domicile, mon compte en banque est vide. Et pourtant je suis le fils de la plus grande star du cinéma français : un homme riche qui m’a abandonné. »  Mais surtout, il accuse son père de violences envers sa mère, Rosalie van Breemen. «  Ma mère a connu la violence de la part de mon père, ses huit côtes cassées et le nez fracturé deux fois, mais elle le méritait. A chaque fois que je voyais la violence s’acharner sur elle, je pensais que Dieu était en train de la punir pour sa méchanceté. Par ailleurs, Alain Delon n’a pas été violent qu’avec ma mère, mon frère Anthony et moi savions très bien jusqu’où pouvait aller sa cruauté . »

 

Alain-Fabien Delon se confie également sur son enfance, dont il ne garde pas de bons souvenirs :  « J’ai cherché à faire plein de choses : j’ai été dealer, j’ai lavé des autos, j’ai été maçon. Ça n’a pas marché. Aujourd’hui, j’ai beaucoup de colère, mais je sens que je peux en faire quelque chose de positif et l’utiliser pour jouer et transmettre des émotions. Je pense que Yann Gonzalez a ressenti la même chose quand il m’a vu lors du casting : il m’a sélectionné en une minute. »

 

Le jeune homme a un but aujourd'hui, vivre de ses talents d'acteur. Il fait d'ailleurs ses premiers pas au cinéma dans « Les rencontres d’après minuit » aux côtés de Eric Cantona, Béatrice Dalle et Niels Schneider. Alain-Fabien Delon confie : « J’espère que la grande famille du cinéma m’accueillera et me donnera la dignité et les moyens pour vivre. Autrement, je le jure, je me tue. »

 

Une intervew choc qui ne fera sans doute pas plaisir à Alain Delon.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article