Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hits54Tv - le blog (Ancien blog)

Match Coupe de France Jarville - Sochaux : Les souvenirs de Picot

7 Janvier 2011 , Rédigé par Hit54-Le blog officiel Publié dans #L'actu en Lorraine

http://www.asnl.net/upload/cache/articles/breves/jarville_w617_h900_r3_q75-9.jpg

 

Dans les rangs jarvillois, tout le monde a déjà fréquenté le stade Marcel-Picot au moins une fois dans sa vie. Le contraire eut été étonnant. D’ailleurs, les joueurs d’Alain Rigole en ont un souvenir relativement frais puisqu’ils avaient été invités par l’ASNL à «roder» la nouvelle pelouse synthétique en début de saison, terrain qu’ils ont à nouveau foulé mercredi soir pour une avant-dernière séance d’entraînement. Un petit rituel nécessaire. « Nous avions procédé de la même façon avant le match contre Libourne, en 2007 », rappelle Romain Ferraro, « Ça permet de prendre la température, d’apprécier les distances, l’environnement. Tout parait tellement grand avec les tribunes... »

 

Libourne... Pour les Jarvillois qui ont participé à ce fameux seizième de final, il n’est pas nécessaire d’aller chercher plus loin le meilleur souvenir qu’ils conservent de Picot. Y compris pour ceux, comme Antony Rigole et Michel Engel qui ont eu le privilège d’y jouer avec le maillot des pros de l’ASNL sur les épaules. « Jouer à Picot avec Jarville, avec les potes, ça reste un truc à part, bien plus émouvant que les matches que j’ai pu y disputer en tant que pros... Nous qui avons vécu le match contre Libourne, nous avons déjà des étoiles dans les yeux lorsqu’on évoque le match de samedi », confie Antony Rigole, auteur d’un fabuleux triplé en 2007, « Ça reste mon plus beau souvenir... mais aussi un énorme regret. »

 

Avec Zapia et Zavarov contre Monaco


Évidemment à Jarville, c’est Michel Engel qui possède l’album-souvenirs de Picot le plus épais. La rencontre face à Libourne y tient une place de choix. Mais elle n’est pas la seule : « Je me souviens aussi d’un match contre Monaco en 1991, avec l’ASNL. Nous avions gagné 4-0 à deux journées de la fin, alors que Monaco jouait le titre... Ce qui m’a toujours plu à Picot, c’est cette ambiance, cette ferveur du public. Lorsque j’y ai joué pour la première fois, Zapia et Zavarov m’avaient dit : savoure, prends-en plein les yeux lorsque tu entreras sur la pelouse. Quand tu vois et que tu entends le public, c’est beau ! D’ailleurs, j’espère que les supporters de l’ASNL viendront nous soutenir samedi (demain), comme les supporters de Lens avaient soutenu Calais à Bollaert lors de leur épopée en Coupe de France. »

 

Dans l’aspect émotionnel, le public est l’élément majeur. Thomas Hollard, lui aussi passé par l’ASNL jusqu’en moins de 15 ans, se souvient : « J’ai disputé pas mal de levers de rideau à Picot. A la fin de nos matches, quand il y avait 2.000 spectateurs dans les tribunes, nous étions tous fiers... »

 

En allant s’entraîner sur le synthétique de Picot au mois d’août dernier, Michel Engel et ses copains ne s’attendaient certainement pas à y retourner cinq mois plus tard... pour y affronter une équipe de Ligue 1 cette fois. « A l’époque, on en a tous rêvé... et notre vœu a été exaucé », sourit Romain Ferraro, « J’ai vécu l’expérience du match contre Libourne, mais j’ai plein de trous de mémoire... Je vais apprécier à nouveau. »

 

Notre webradio HIT54 soutien à 100% le FC Jarville!! N'oubliez pas de soutenir les Jarvillois ce samedi à 20h45 au stade Picot à Nancy.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article