Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hits54Tv - le blog (Ancien blog)

Michael Jackson : le médecin aurait dissimulé des médicaments

30 Septembre 2011 , Rédigé par Hits54-Le blog officiel Publié dans #Actu people

http://cdn-premiere.ladmedia.fr/var/premiere/storage/images/public/news-people/proces-michael-jackson-conrad-murray-aurait-dissimule-sedatifs-et-propofol-avant-l-arrivee-des-secours-2939830/49426844-1-fre-FR/Proces-Michael-Jackson-Conrad-Murray-aurait-dissimule-sedatifs-et-Propofol-avant-l-arrivee-des-secours_image_article_paysage_new.jpg

 

Le docteur Murray n’en mène pas large pour le moment. Accusé d’avoir administré à Michael Jackson une dose trop importante de Propofol, un puissant somnifère, le médecin serait à l’origine de la mort du chanteur. Cette thèse est étayée par un nouveau témoignage. Un garde du corps du King of Pop, le premier à avoir pénétré dans la chambre après que le docteur Murray demande de l’aide, a affirmé que le médecin avait tenté de dissimuler les médicaments administrés à Michael Jackson. D’après Alberto Alvarez, Conrad Murray lui a demandé de rassembler les médicaments présents sur la table de nuit et de les mettre dans un sac. Cet ordre du médecin n’a pas surpris le garde du corps qui pensait que Michael Jackson serait emmené à l’hôpital avec le sac.

 

Le problème, c’est que le docteur Murray a donné cet ordre avant même d’appeler les secours. De précieuses secondes ont ainsi été perdues. Cela accrédite également la thèse qu’il cherchait à cacher quelque chose. Selon Associated Press, la défense du médecin reposera sur la mise en doute de la crédibilité du témoignage des agents de sécurité. D’après eux, les gardes du corps n’ont dévoilé certains détails à la police que deux mois après la mort du chanteur. Et ils se seraient entendus pour fournir une version commune des faits aux forces de l’ordre.

 

Pas sûr que cela parvienne à convaincre le jury, tant le témoignage d’Alberto Alvarez s’avère détaillé. Le garde du corps a parlé des yeux ouverts du chanteur ainsi que de la sonde urinaire qui lui permettait de ne pas avoir à se lever. La veille pourtant, le chanteur était très « joyeux », « dans un très bon état d’esprit », se souvient le garde du corps. C’est ce contraste brutal que le docteur Murray devra expliquer quand il sera appelé à la barre.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article