Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hits54Tv - le blog (Ancien blog)

Non, le Nutella n'est pas menacé de disparition

30 Juin 2010 , Rédigé par Animateur Publié dans #Actu divers

La rumeur se propageait, l'inquiétude grandissait parmi les adeptes de la pâte à tartiner... Alors, face à la pression le Parlement européen a dû intervenir. Mardi, il a ainsi catégoriquement nié vouloir interdire la vente du Nutella via une nouvelle réglementation sur l'étiquetage nutritionnel. "Les députés ne cherchent pas à interdire la commercialisation des produits Nutella" ou des "produits alimentaires malsains" car pouvant favoriser le surpoids, a indiqué son communiqué.
 
Un projet adopté en première lecture le 16 juin, visant à lutter contre l'obésité, prévoit qu'à l'avenir les étiquettes alimentaires précisent obligatoirement la quantité de cinq nutriments essentiels dans les produits: énergie, glucides avec une référence aux sucres, lipides, acides gras saturés et sel. Une autre législation existante prévoit des règles sur les "profils nutritionnels", avec la possibilité pour un produit d'apposer des allégations nutritionnelles et de santé, telles que "riche en calcium" ou "bon pour le coeur". "Il n'y a pas de proposition visant à imposer, sur les étiquettes de denrées alimentaires, des avertissements relatifs à la santé, ou à interdire la commercialisation ou la vente de produits, quels qu'ils soient", a souligné le Parlement.

Les œufs à la douzaine

 
Cette mise au point vise à réagir à une levée de boucliers en Italie et dans certains médias en France. Les eurodéputés ont été accusés de vouloir empêcher, via ces nouvelles règles d'étiquetage, la vente de la marque Nutella du groupe italien Ferrero, sous prétexte qu'avec plus de 60% de sucre et d'huile de palme la pâte à tartiner ne serait pas conforme au "profil nutritionnel" souhaité.
 
En Italie, un député de la Ligue du Nord a fondé un comité "Touche pas à mon Nutella". Le produit est notamment fabriqué dans la ville d'Alba, dans le nord de l'Italie. Et le ministre italien des Affaires européennes a dénoncé récemment un risque de "fondamentalisme nutritionnel" en Europe.
 
Le texte de loi européen sur l'étiquetage des denrées a aussi conduit des  journaux britanniques, comme le Daily Mail, à proclamer au cours du week-end que la vente des oeufs à la douzaine serait bientôt interdite, au profit de ventes au poids. "La vente d'oeufs à la douzaine ne sera pas rendue illégale", a assuré également le Parlement européen. "Les étiquettes pourront continuer à indiquer le nombre d'articles que l'emballage renferme, qu'il s'agisse d'oeufs, de petits pains ou de bâtons de poisson", a-t-il ajouté face à la campagne de presse. Le texte concerné vient d'être adopté en première lecture. Il doit donc être encore examiné par les Etats de l'UE et est donc de toute façon susceptible d'amendements. Aucun accord final n'est attendu avant la mi-2011.

 

Attention les gourmands ne lechez pas votre écran, allez plus tot chercher un vrai pot de nutella cela serra mieu pour vous et pour votre écran d'ordinateur.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article