Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hits54Tv - le blog (Ancien blog)

Pékin Express : Les deux candidats nancéiens ont été séquestrés chez des habitants !

8 Avril 2013 , Rédigé par Hits54Tv-Le blog officiel Publié dans #Actu tv

 

Les candidats nancéiens de Pékin Express, Tarik et Fabien Henry, ne sont pas près d’oublier Cuba. Pas seulement à cause de la « gentillesse » et « l‘hospitalité » de ses habitants que les téléspectateurs de M6 ont pu constater mercredi dernier lors de la diffusion du premier épisode. Mais parce que l’émission de téléréalité a failli virer au cauchemar dès le deuxième jour, comme le révèle le magazine Voici. Le père et le fils ont en effet été braqués et séquestrés par les membres de la famille qui les hébergeaient ! Avant d’être sauvés par la police locale. Alors qu’ils roulaient en direction d’une ville du sud de l’île, les Henry ont demandé au chauffeur un hébergement. Ce dernier les a alors conduits chez son frère. La rencontre avec les hôtes a été filmée raconte Voici mais pas ce qui suit. Ceux qui étaient censés leur offrir l’hospitalité ont fait irruption dans la pièce où ils devaient passer la nuit, armés de couteaux de boucher et de machettes.

 

Quelles étaient leurs intentions ? « Ils voulaient les racketter » explique-t-on chez M6. « Et non les prendre en otage comme j’ai pu le lire ! » Les candidats ont réussi à joindre la production avec le téléphone d’urgence mis à la disposition de chaque binôme pour la nuit. « Ils ont aussi une balise qui permet de les localiser ». « Dans l’équipe de production, certains sont en charge de la sécurité. Ce sont eux qui repèrent où les candidats passent la nuit et qui sont en contact avec la police locale ». Entre le moment où l’alerte a été donnée et l’intervention de la police, il se serait écoulé « moins d’une demi-heure ».

 

« Ils voulaient de l’argent et nos affaires », raconte Tarik qui parle espagnol. « Mais on n’a pas d’argent, à part avec 1€ par personne ! J’ai essayé de les raisonner en jouant sur la corde sensible de la famille. Et j’ai téléphoné. On m’a répondu tout de suite. On est venu nous chercher et on a passé la nuit ailleurs, chez l’habitant. Je ne sais pas ce qui est arrivé à la famille ».

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article