Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hits54Tv - le blog (Ancien blog)

Rachida Dati dévoile le nom du père de sa fille implicitement

2 Octobre 2012 , Rédigé par Hits54-Le blog officiel Publié dans #Actu people

 

Selon le Point, Rachida Dati a assigné Dominique Desseigne, big boss du goupe Lucien Barrière, pour « reconnaissance de paternité ». Joint par nos confrères, l’homme a confirmé, mais n’a pas souhaité faire de commentaires, réservant ses déclarations à la justice. Contactée par lepoint.fr, Rachida Dati dément de son côté avoir engagé une telle procédure…

 

Née le 2 janvier 2009 à la clinique de la Muette, à Paris, Zohra Dati avait attisé la curiosité de la France entière, qui se demandait qui pouvait bien être son père. A l’époque, les rumeurs se multipliaient : hommes politiques, animateur télé très populaire, hauts fonctionnaires étrangers, entraîneur de l’équipe de France de rugby…

 

Présenté comme un des pères putatifs de la petite fille, Dominique Desseigne a toujours nié avoir un lien quelconque avec l’enfant. Même si des photos publiées par Voici en février 2009 le montraient avec Rachida et Zohra Dati.

En entreprenant une telle démarche, l’ancienne ministre désigne implicitement le père que la France recherchait le plus. À la justice de confirmer ou non sa paternité…

 

A noter qu'un communiqué de presse de Rachida Dadit en réponse à l'information de dessus à été envoyé à l'AFP, en voici un extrait :

 

« Depuis 6h ce matin, je suis harcelée par des journalistes à propos de ma fille et de sa vie privée, à l’affût d’un ragot ou de détails inappropriés. Je suis outrée par ces comportements qui m’ont obligée à ne pas scolariser ma fille aujourd’hui, a-t-elle déploré. De plus, je suis particulièrement déçue que des femmes journalistes se prêtent également à ces pratiques malsaines d’intrusion par la force dans la vie intime d’une petite fille de 3 ans et demi… »

 

La maire du VIIème arrondissement de Paris a poursuivi : « Alors que depuis 5 ans, je suis régulièrement l’objet d’attaques, de polémiques, de calomnies et de tentatives répétées d’intrusions dans ma vie privée, jamais je n’ai cédé, jamais je n’ai réagi ou je ne me suis plainte. Aujourd’hui trop c’est trop, en tant que femme et en tant que maman, je demande pour ma fille, pour son équilibre, que tout cela cesse ! Je souhaite que l’on respecte ma famille et particulièrement la santé de ma fille souvent perturbée par ce type d’agissements."

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article