Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hits54Tv - le blog (Ancien blog)

Révélations sur la consommation de coke de Jean-Luc Delarue

25 Octobre 2010 , Rédigé par Animateur Publié dans #Actu people

http://www.idf1.fr/blogjjda/wp-content/uploads/2010/09/jean-luc-delarue.jpg

 

Quelques jours après le retour de la menace de mise en examen pour acquisition et détention de stupéfiant, et alors qu’il est actuellement en cure, comme Voici le révèle cette semaine, Jean-Luc Delarue a les honneurs du magazine Marianne, qui publie des extraits de son audition, menée le 14 septembre dernier.

 

Bien conscient des ennuis qui l’attendaient, Jean-Luc Delarue a joué franc-jeu dans ses réponses à la police : « Je consomme de la cocaïne régulièrement, sauf quand je suis en vacances. Je dois prendre environ 20 g par semaine. J'en consomme depuis plusieurs années, avec des pauses, et j'ai repris en mars 2010 après un arrêt de deux mois. Mais j'avais déjà arrêté quatre ans », a-t-il expliqué, précisant que sa consommation s’était aggravée au mois d’août car il était en plein dans « l’écriture d’un texte ». Des quantités astronomiques… à tel point que Jean-Luc Delarue commençait à prendre conscience du problème : « C’est vrai que je consomme beaucoup. Hier soir, par exemple, j’ai été livré à 18h40 et j’ai consommé 4 grammes jusqu’à 2 heures et demie. […] J’ai pris conscience que je devais arrêter pour ma santé et mon équilibre personnel ».


Interrogé sur la provenance du produit, Jean-Luc Delarue a détaillé le processus de commande : « J'appelle une fille, Aurélie J., que je connais dans le monde de l'art. Elle sert d'intermédiaire entre le dealer et moi. Je l'ai rencontrée à la galerie K. où elle travaille, dans une soirée. Quelqu'un m'a dit qu'elle pouvait trouver un dealer et je suis allé lui demander. Lorsque je l'appelle, neuf fois sur dix, c'est pour commander de la cocaïne. Tout se passait par téléphone ou par texto. Je ne mettais jamais les quantités, car c'était entendu pour 20 g à chaque fois. Elle me rappelait quand le mec était là. Je descendais le chercher dans mon hall ou dans l'escalier ».


À 1 800 euros la livraison, JLD dépensait donc environ 7 200 euros par mois. Une paille pour celui qui « estime » ses revenus à « 35 000 euros par mois » plus ses « cachets d’animateur de télévision ».

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article