Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hits54Tv - le blog (Ancien blog)

Découvrez les premières images très hot du film sur DSK avec Depardieu

16 Mai 2013 , Rédigé par Hits54Tv-Le blog officiel Publié dans #Actu ciné

 

Un conseil écartez les enfants, il y a environ une scène de sexe par seconde dans ces extraits du prochain film d’Abel Ferrara. Nerveuse, rythmée par des basses électroniques, des gémissements et par la voix de Gérard Depardieu, cette première bande-annonce donne la couleur. Corps de femmes à moitié ou complètement nus, plans sur des mordillages de poitrines, scènes d’orgies, la chair est omniprésente dans ces 80 secondes qui mettent parfois mal à l’aise. Comme l’avait annoncé hier le producteur Vincent Maraval dans Télérama, Welcome to New York est bien « un film sur l’addiction et la rédemption ».

 

Si l’on a déjà un aperçu de l’addiction au sexe du personnage inspiré par DSK, n’espérez pas voir de rédemption dans ces premières images : c’est avant tout de perversion qu’il est question. Après visionnage de cette bande-annonce, à quoi peut-on s’attendre pour cette adaptation cinématographique très libre de l’affaire du Sofitel ? Des dialogues plutôt soignés : par exemple, à un homme qui lui demande pourquoi il couche avec autant de femmes, le personnage de Depardieu répond : « Tu préfèrerais faire du golf ? »

 

Le reste a en tout cas intérêt à être à la hauteur, puisque toute la deuxième partie du film devrait être un huis-clos entre le couple Strauss-Kahn/Sinclair. Côté éléments réels repris dans le film, on a désormais la confirmation que Nafissatou Diallo sera représentée à l’écran. À la fin de la bande-annonce, une femme de ménage entre dans la suite 2806 du Sofitel de New York, et tombe sur un Gérard Depardieu sortant de la douche, uniquement vêtu d’une serviette. Une scène qui devrait lancer une grosse polémique à la sortie du film.

 

Regardez la bande annonce ci-dessous :

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article